Parti Socialiste de Vendée
Parti Socialiste de Vendée

Questions d’actualité du 30/07 : Irak, Virus Ebola, Ukraine-Russie…

1 commentaire Le par

IRAK

Le Président de la République s’est entretenu par téléphone avec Fouad Massoum mercredi 30 juillet, le nouveau Président de la République d’Irak. Après l’avoir félicité pour son élection, François Hollande a assuré au Président Massoum le plein soutien de la France à la souveraineté et la stabilité de l’Irak. Il a fait part à M. Massoum de sa vive préoccupation face à l’implantation du groupe terroriste de l’Etat islamique et a rappelé l’urgence de trouver une solution politique par la nomination d’un Premier ministre et d’un gouvernement de rassemblement. Le Président de la République a également exprimé sa très grande inquiétude à propos des persécutions dont font l’objet, de la part des groupes terroristes, les chrétiens, composante essentielle de la République d’Irak. Il a souligné l’impérieuse nécessité d’assurer la protection des minorités, afin de leur permettre de rester dans leur pays comme c’est leur souhait, et de préserver la richesse et la diversité de l’Irak. Le chef de l’État a examiné avec M. Massoum les modalités de l’aide que la France pourrait apporter à l’Irak pour le secours aux populations civiles.

VIRUS EBOLA

La France est mobilisée depuis le début de la crise, en coordination avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités des pays concernés. Elle apporte un soutien technique et une expertise pour juguler l’épidémie. Nos ambassades, notamment en Guinée (également compétente pour la Sierra Leone) et au Liberia, sont en contact étroit et permanent avec les structures de veille sanitaire et de soins mises en place dans chacun de ces pays. La France soutient notamment le projet de laboratoire mobile de haute sécurité porté par l’Inserm en lien avec les Instituts Pasteur et Mérieux. Ce laboratoire permettra le diagnostic au plus près des foyers actifs et dans de bonnes conditions de sécurité. Il viendra compléter le dispositif déjà déployé, et en particulier le laboratoire de l’Institut Pasteur de Dakar ainsi qu’un laboratoire européen. Il bénéficie d’un financement de la Commission européenne. En Guinée Conakry, un expert de l’Institut Pasteur doit rejoindre prochainement les autorités sanitaires guinéennes. Il s’agit de la cinquième mission d’expertise française auprès du ministère de la Santé de Guinée depuis l’apparition de l’épidémie. Au Liberia, Médecins sans frontières (MSF) a dépêché à notre demande une équipe spécialisée chargée de mettre en place un centre de prise en charge doté de kits de protection des personnels soignants. D’ici la fin de la semaine, le ministère des Affaires étrangères et du développement international réunira l’ensemble des acteurs français afin de faire un point de la situation et des risques et de décider des mesures additionnelles, en étroite coordination avec l’OMS. Dès le mois de mars, les fiches « Conseils aux voyageurs » de la Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone ainsi que des pays limitrophes ont pris en compte ce risque sanitaire et comprennent des informations sur le virus. En une du site « Conseils aux voyageurs », figurent des recommandations d’hygiène et des conseils en cas de symptômes. La France est aussi active avec ses partenaires européens. Ainsi, l’agence humanitaire européenne ECHO a débloqué 1 900 000 € d’aide d’urgence et déployé des experts sur le terrain.

RAPPEL – UKRAINE / RUSSIE

 Le président de la République s’est entretenu lundi 28/07 avec M. Obama, Mme Merkel, M. Cameron et M. Renzi. Ils ont : souligné l’importance de trouver une solution politique à la crise actuelle, alors que les combats se poursuivent dans l’est de l’Ukraine ; regretté que la Russie n’ait pas fait pression sur les séparatistes afin de les amener à négocier, ni n’ait pris les mesures concrètes attendues d’elle afin d’assurer le contrôle de la frontière russo-ukrainienne, malgré les nombreux appels adressés à M. Poutine ; marqué leur vigilance à l’égard de tout soutien militaire direct que la Russie pourrait apporter aux séparatistes dans les combats ; confirmé leur intention d’adopter de nouvelles mesures à l’encontre de la Russie. Les  28 Etats membres de l’UE se sont ainsi accordés mardi 29/07 sur une série de sanctions économiques : blocage des avoirs d’hommes d’affaires et de sociétés russes ; limitation de l’accès de la Russie aux marchés financiers de l’UE ; embargo sur les contrats d’armement ; embargo sur les ventes de technologies sensibles dans le domaine de l’énergie ; embargo sur les  ventes de biens à double usage militaire et civil.

LANCEMENT ARIANE – ATV5

Geneviève Fioraso était mardi 29 juillet au centre spatial de Kourou, pour le lancement de l’ATV5 par Ariane. « Nous venons de vivre un moment extraordinaire » a déclaré Geneviève Fioraso, depuis la salle Jupiter du centre spatial de Kourou, en Guyane. « Le lancement que nous venons de vivre revêt une valeur particulière. C’est en effet à la fois le 60ème tir d’Ariane 5 réussi d’affilée, le 74ème en tout et le cinquième et dernier lancement d’ATV ». Geneviève Fioraso a souligné que «  chaque lancement d’Ariane nous rappelle l’enjeu stratégique de l’accès autonome à l’espace. C’est d’abord un enjeu de souveraineté. C’est aussi un enjeu majeur sur le plan scientifique, technologique, industriel et commercial. C’est pourquoi je veux d’abord, au nom du gouvernement français, rendre hommage aux femmes et aux hommes, à tous les niveaux de responsabilité, scientifiques, ingénieurs, techniciens, administratifs qui ont contribué à cette réussite ». Evoquant l’avenir des lanceurs, la ministre a affirmé que « la détermination de l’ensemble des acteurs européens, publics et privés, est totalement mobilisée aujourd’hui pour que l’Europe reste l’acteur de premier plan mondial dans l’accès à l’espace. Ariane 6 est un projet ambitieux pour construire un avenir solide à la filière européenne des lanceurs. Cet objectif, que je sais partagé par tous, est ma priorité absolue et c’est celle du gouvernement français qui veut maintenir une équipe de France du spatial forte et performante, en la confortant comme champion européen et leader mondial ».

INDUSTRIE – LABEL PATRIMOINE VIVANT

 Arnaud Montebourg et Carole Delga se sont félicités mercredi 30 juillet de la sélection du label d’Etat «Entreprise du patrimoine vivant » (EPV) pour le Prix européen de la promotion de l’esprit d’entreprise. Créé en 2005 par la Commission européenne, ce prix récompense chaque année les meilleures politiques et pratiques dans le domaine de l’entrepreneuriat et du soutien aux entreprises en Europe. Le label d’Etat Entreprise du patrimoine vivant attribué par Arnaud Montebourg et Carole Delga, distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence et permet aux entreprises de bénéficier d’avantages notamment fiscaux. Depuis sa création en 2005, le label a été attribué à 1 157 entreprises. Les entreprises labellisées totalisent 53 000 emplois et plus de 11 milliards d’euros de chiffres d’affaires annuel. Les résultats définitifs des prix seront annoncés le 2 octobre 2014 à  Naples au cours de l’Assemblée des Petites et moyennes entreprises (PME) dans le cadre de la Semaine européenne des PME.

RURALITE

Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée en février dernier par le Premier ministre, le sénateur de la Lozère, Alain Bertrand, a remis ce jour à Sylvia Pinel un rapport « Pour le développement et la mise en capacité des territoires hyper-ruraux ». Le rapport s’attache à définir le concept d’hyper-ruralité, qui concerne 250 bassins de vie, 3,4 millions d’habitants et 26% du territoire national. Ces territoires se distinguent notamment par leur faible densité d’habitants et leur enclavement qui rendent plus difficiles la mise en œuvre d’initiatives et de projets. Pour autant, l’hyper-ruralité présente de nombreuses opportunités de développement économique, social et environnemental, qui peuvent être mises au service de notre pays dans son ensemble. Convaincu qu’il est nécessaire de conforter le potentiel des territoires hyper-ruraux, Alain Bertrand fait des propositions visant à « restaurer l’égalité républicaine », en adaptant nos politiques et en créant des dispositifs dédiés à ces territoires pour accroitre leur développement. La ministre a salué le travail mené par Alain Bertrand. Ses propositions seront rapidement expertisées par le Commissariat Général à l’égalité des territoires, et pourront utilement enrichir les Assises des ruralités qui se tiendront à l’automne.

OUTRE MER

Emmanuel Constans, président du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), a remis à Michel Sapin et à George Pau-langevin son rapport sur la tarification des services bancaires dans les départements et les collectivités d’outre-mer. Le gouvernement, qui a transmis ce rapport au Parlement, est très engagé dans la baisse des tarifs des services bancaires en faveur des consommateurs ultra-marins. Le gouvernement partage les conclusions de ce rapport, qui recommande la convergence avec les tarifs métropolitains. L’objectif est de parvenir à une convergence des tarifs ultra-marins avec ceux de la métropole, selon des modalités et un rythme qui tiennent compte des réalités économiques dans ces territoires. Le rapport recommande notamment : en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie Française : la réduction de 50% d’ici trois ans des écarts moyens de tarifs entre chacune des collectivités et la France entière, pour les autres collectivités, l’alignement, d’ici trois ans, des moyennes départementales des frais de tenue de compte sur la moyenne des établissements facturant ces frais en France entière. Il préconise également de donner un rôle accru au CCSF, dont les avis engagent les établissements de crédit et d’associer encore plus étroitement les associations de consommateurs représentatives au processus de concertation. Dès le mois de septembre, les établissements de crédit et les associations de consommateurs seront associés, dans le cadre du CCSF, à la mise en œuvre de ce dispositif. Ces travaux permettront de fixer le cadre dans lequel le représentant de l’Etat sera amené à décliner, territoire par territoire, une stratégie permettant de faciliter l’atteinte de  ces objectifs globaux. En Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, cette stratégie tiendra pleinement compte des négociations en cours avec les établissements de crédit.

RENOVATION URBAINE

La Cour des comptes a publié lundi 28 juillet son enquête, réalisée à la demande du Sénat, sur l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine. Ce rapport souligne le « bilan satisfaisant » de cette agence dont le succès repose sur de véritables souplesses données aux acteurs locaux et une tradition de dialogue dans la construction d’un projet partagé avec les habitants. L’intervention de l’ANRU a permis de transformer plus de 500 quartiers en mobilisant plus de 44 milliards d’euros. Au moment où l’agence fête son dixième anniversaire, ce succès est une illustration claire et nécessaire de la capacité des politiques publiques à transformer la vie quotidienne des habitants des territoires les plus défavorisés, à travers un investissement massif et coordonné, décidé avec les habitants eux-mêmes. Le gouvernement souhaite poursuivre et amplifier. Najat Vallaud-Belkacem a demandé à l’ANRU d’assurer l’ensemble des engagements nécessaires pour la finalisation du premier programme national de rénovation urbaine (PNRU) avant la fin de l’année 2015. Le rapport de la Cour des comptes souligne la nécessité d’accélérer le rythme de ces engagements (1,7 Mds euros restent à engager). Des opérations exceptionnelles seront conduites en 2014 et 2015 permettant la consolidation de l’ensemble des autorisations d’engagement non utilisées et leur réaffectation. La Ministre souhaite engager sans attendre le lancement du nouveau PNRU. Elle a demandé à l’ANRU de lancer dès cette année les premières études de préfiguration. Pour cela, une première liste des quartiers qui bénéficieront de ce nouvel investissement de la collectivité publique, à hauteur de 5 Mds euros dans les 10 prochaines années, sera connue dès le 7 octobre prochain. Le nouveau PNRU mettra un accent renforcé sur ses objectifs de mixité sociale, dont la Ministre souhaite qu’ils soient systématiquement formulés. Il fera pour la première fois application de la clause du quartier le plus favorisé, qui doit permettre de penser la vie d’un territoire au regard des territoires les mieux dotés d’une agglomération et de viser l’excellence, notamment dans le domaine environnemental. Le gouvernement tirera toutes les conséquences du rapport de la Cour des comptes. En particulier, la suppression du système des avances de trésorerie, telle que proposée par la Cour des comptes, fera l’objet d’une concertation avec tous les partenaires de l’agence, pour une décision cet automne. A l’occasion de ce dixième anniversaire, la Ministre organisera les 4, 5 et 6 octobre 2014 dans de nombreux quartiers concernés un moment de célébration républicaine, associant les personnalités qui ont compté dans l’histoire de cette agence (Jean-Louis Borloo, Michel Delebarre) et les maires qui s’y sont investis.

NOMINATION – APE

Michel Sapin et Arnaud Montebourg se sont félicités de la nomination de Régis Turrini au poste de Commissaire de l’Agence des Participations de l’Etat (APE) lors du Conseil des Ministres qui s’est tenu ce mercredi 30 juillet. Riche d’une expérience dans l’équipe de direction de Vivendi qu’il a contribué à remettre sur le chemin de l’équilibre, M. Régis Turrini aura pour mission d’amplifier le mouvement de modernisation de l’Agence des Participations de l’Etat initié par son prédécesseur M. David Azema. Régis Turrini prendra ses fonctions à compter du 1er septembre 2014.

 

Afficher le commentaire

  • Vous soutenez le gouvernement ultra-nationaliste et l'oligarchie de Kiev qui massacre le peuple du Donbass, vous dé-approuvez la livraison d'une aide humanitaire Russe sous prétexte d'ingérence alors que Lougansk est rasée et que Donietsk est en feu sous les bombardements de la garde nationale. Que les civils sont sans eau, sans électricité, sans nourriture. Mais d'un autre côté vous approuvez la livraison d'armes aux kurdes afin de détruire les armes que les USA ont livrés non pas à l'armée Irakienne mais aux minorités chargeaient de déstabiliser Saddam il y a quelques temps. Vous vous régalez de photos de frappes aériennes chirurgicales en oubliant sciemment qu'en dessous il y a toujours femmes et enfants. Vous adulez un BHL hystérique qui ose parler en notre nom. Mais que vous arrive t-il ? Je suis profondément blessé, vexé, écœuré. Je n'ose plus dire que je suis socialiste. Les preuves de la culpabilité (certainement préméditée qui plus est) de Kiev dans le crash du MH17 remplissent la toile et toujours le statu quo derrière le grand frère américain et derrière l'UE. Mais le comble , c'est qu'en arrivant sur votre site je tombe sur un concours en l'honneur de Jaurès ! Relisez le mes frères ! et ré-écoutez De Gaulle aussi ! Voulez vous que je vous procure des liens autres que l'AFP qui ne nous offre que des articles rédigés par des journalistes assis derrière leurs bureaux tirant leur sources du même tonneau US ? Voulez vous des photos de ce qui se passe réellement au Donbass ? Voulez vous des preuves que Maidan a été orchestré par les Américains ? SVP ressaisissez vous, répondez moi ! Des gens meurent en Europe sans aide humanitaire et notre aide se traduit par des livraisons d'armes et en plus nous diabolisons Poutine qui a le courage de faire le nécessaire . Est ce que c'est juste pour nous donner bonne conscience ou parce que Obama le veut ainsi ?
    par Papichris le 14/08/2014

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

La session budgétaire du conseil départemental de la Vendée vient de s'achever. Avec ma collègue Sylviane Bulteau, nous sommes intervenus à plusieurs reprises notamment pour défendre des dispositifs
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :