Parti Socialiste de Vendée
Parti Socialiste de Vendée

CP 03-02 Sylviane Bulteau: Sans surprise, Bruno Retailleau refuse le front républicain

1 commentaire Le par

 

           10931419_765715270185595_5165779952026181725_n    Bruno Retailleau, président du groupe UMP du Sénat démontre une nouvelle fois qu’il se positionne résolument à la droite de l’UMP ; cette droite bleue foncée pour laquelle l’extrême-droite n’est pas un adversaire politique mais bien un partenaire potentiel en devenir.

En refusant d’appeler à voter pour le candidat socialiste lors du second tour de la législative partielle dans le Doubs, et cela à la différence de la position courageuse adoptée notamment par Alain Juppé (et d’autres), le président du Conseil général de la Vendée laisse entendre qu’un parti républicain et démocrate comme le Parti socialiste est à mettre sur le même plan qu’un parti d’extrême-droite comme le Front national qui ne se reconnaît pas dans la République et dont les responsables ont à de nombreuses reprises tenu des propos antisémites, racistes, xénophobes… et qui ont d’ailleurs été lourdement condamnés pour ces faits.

M. Retailleau considère que la constitution d’un tel front républicain serait un « suicide collectif ». Si suicide collectif il y a, c’est bien celui que l’irresponsabilité de Bruno Retailleau et de certains de ses amis préparent.

En Vendée, le Parti socialiste a constamment appelé à la constitution d’un front républicain. Ce fut le cas en 2002 lors des élections présidentielles pour lesquelles la gauche s’est mobilisée en faveur du candidat Jacques Chirac. Ce fut une nouvelle fois le cas en 2011, lors des élections cantonales à Talmont-Saint-Hilaire pour battre, au second tour, le candidat du Front national face à celui de la majorité départementale.

    La République est forte, elle n’est pas pour autant invincible. Les ambitions politiques personnelles de M. Retailleau et des responsables d’une UMP à la peine, sans idées et sans cap, n’autorisent nullement ces derniers à s’essuyer les pieds sur les valeurs qui fondent notre Nation et le régime politique qu’il incarne. Le meilleur moyen de défendre notre République est encore d’appeler nos concitoyens à user de ce droit fondamental qu’est le droit de vote car c’est bien l’abstention qui alimente le Front national avant toute autre explication.

Afficher le commentaire

  • Effectivement, il faut toujours inviter les electeurs aux unes, c est un devoir republicain. Mr Retailleau est plus interesse par son avenir a l UMP qu a l avenir de la France.
    par robert audusseau le 04/02/2015

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

La session budgétaire du conseil départemental de la Vendée vient de s'achever. Avec ma collègue Sylviane Bulteau, nous sommes intervenus à plusieurs reprises notamment pour défendre des dispositifs
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :